Mes derniers livres Chroniqués


La voie Rubis de Jean-Michel Calvez Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa

Avis : Qui-est-tu , Alaska ?

Hey tout le monde !

Je crois bien que j'aurais mis 3 à 4 mois pour faire cet avis. Entre la difficulté de le rédiger, un problème technique qui avait tout effacé et ma pause, dur dur ^^ Enfin le voilà, rien que pour vous ;) .



Auteur : John Green
Editions : Scripto
Pages : 362
ISBN : 2070695794

Synopsis 


Miles Halter a seize ans et n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là aussi, qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Avis


J’avais lu « Nos Etoiles Contraires » et je voulais lire un autre livre de Mr. Green. J’avais donc choisi son premier, Qui-es-tu Alaska ? malgré ses avis très mitigés. Il faut dire d’emblée que qui souhaite lire ce livre ne doit pas s’attendre à trouver la même histoire, la même façon d’écrire, les mêmes sentiments que dans « Nos Etoiles Contraires ». Il faut bien les distinguer comme deux one-shots différents.

On va donc suivre Miles Halter, jeune homme ayant fini le lycée et qui part, pour sa première année de fac, dans un établissement assez étrange. En effet, bien qu’il y règne une discipline de fer, c’est un endroit où tout est possible si vous êtes avec les bonnes personnes. Dés le début, il va donc rencontrer le Colonel, son colocataire, qui va l’introduire auprès de la fameuse Alaska. Et dés la première nuit, en raison de cette « colocation », il va avoir droit à un bizutage assez carabinée. Bref, c’est ainsi que cette épreuve ainsi que les jours qui passent vont lui permettre de devenir amis avec le Colonel, Alaska et le reste de la bande. Puis adviendra un événement au milieu du roman qui va chambouler toute leur vie.


Au-delà d’une simple histoire d’étudiants qui brisent tous les tabous (ils fument, boivent, …), ce livre est une réflexion sur la jeunesse, le besoin de se construire loin des parents, de vivre ses propres expériences. Bien sûr, et c’est pour cela qu’il a été critiqué (non sans quelque raison), Mr. Green a forcé le trait sur les descriptions et les situations. Il faut se rappeler que c'était son premier roman. Mais je trouve que cela n’enlève rien à son propos. Par contre, il est vrai que la première partie, avant l’Événement est assez longuette et on a du mal au bout d’une dizaine de chapitres à ne pas s’ennuyer. L’intérêt est relancé après celui-ci.

Au niveau des personnages, c’est là que j’ai moins accroché. En fait, à part pour Miles, on ne sait quasiment rien de la vie des autres et encore moins sur Alaska. Peut-être l’auteur l’a-t-il fait exprès pour susciter encore plus d’interrogations, mais quand on ferme le livre, on se dit « tout ca pour en arriver là ? ». Ceci n’est pas péjoratif, mais beaucoup trop de questions demeurent et même si la réflexion menée par la transformation de ces adolescents reste pertinente, cela fait malgré tout un grand emballage pour un petit cadeau.

En résumé, il faut vraiment voir ce livre comme une réflexion sur la construction de soi à travers les expériences de la vie et du franchissement des interdits. Et c’est ce en quoi il diffère de « Nos Etoiles Contraires » qui est une véritable ode à la vie et où tout ce qui est dit est essentiel.

Correct

Challenges :



Le tour du Monde
ABC




















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un blog sans empreinte écologique !

Avis : le Berceau de la Sève

Concours d'Écriture !