Mes derniers livres Chroniqués


La voie Rubis de Jean-Michel Calvez Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa

Avis : Les Traqueurs

Bien le bonjour chers ami(e)s,

Aujourd'hui, je viens vous parler d'une histoire sombre où s'entremêlent, désir de vengeance, rejet, bannissement, mais également magie noire et Nécromancie. Êtes-vous prêts à me suivre dans cette folle quête ?








Éditeur : l'Attelage
Date de publication : 02/2016
Genre : Dark Fantasy
Pages :338
ISBN : 978-15-300-9566-7



Trois bannis jetés dans une quête impossible,
où vengeance et salut s'entremêlent.
Les yeux blancs, l'âme noire.

Un nécromancien,
dont la folie n'a d'égal que la puissance.

Vole, vole, vole et virevolte ;
ma mémoire tangue comme une
barque sur les flots !





Si vous souhaitez connaitre directement le résumé et la conclusion c'est par ici 




Tout d'abord, je remercie Livraddict pour ses partenariats sans cesse renouvelé ainsi que les Éditions de l'Attelage pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Je remercie également Andrée la Papivore qui a fait ce lecture en L.C. avec moi dans le cadre du challenge des " 5 continents ". Vous trouverez son avis ici : Avis d'Andrée

Ce livre a été une vraie découverte de bout en bout. On va donc croiser Rhyûnar, Thief et Shiujih qui voyagent ensemble et semblent suivi par de nombreux ennemis, de toute évidence, des créatures on ne peut plus fantastiques. Comme souvent lors de bons livres, il est difficile d'exprimer ce que l'on a aimé. Mais je vais essayer ^^

 
Ces personnes disposent d'une âme livresque rarement vue. Ils ont un caractère qui leur est propre et de nombreuses fois,  je me suis posé la question : Comment font-ils pour rester ensemble ?

Rhyûnar est le sabreur impénitent qui a du mal à s'exprimer par une voie autre que la violence. Thief est un peu le lien entre les trois, le vieillard assagi, même s'il n'est aucunement une quantité négligeable et qu'il sait très bien se défendre. Shiujih est le personnage le plus mystérieux, arbalétrier et très silencieux. C'est celui qu'on apprend à connaître le plus lentement. C'est aussi celui que j'ai préféré. Bien sûr, il est peureux, il a énormément de mal à s'affirmer, mais il a une histoire qui  sonne très juste dans ce roman très sombre. Enfin, il y a un quatrième personnage. Celui-ci va rester inconnu jusqu'à la toute fin de l'histoire (j'avais deviner en partie qui c'était ^^). et ce personnage va être source de nombreux sourires, de tension, mais également de surprises. Notamment du fait qu'il se situe dans la tête de Shiujih :D

Il faut préciser qu'à la base, ces personnages n'ont aucun pouvoir magique, et que cela leur a valu leur bannissement. Je ne vous en dit pas plus ^^

Parlons du roman. Il ne faut évidemment pas avoir peur du sang, des mains tranchés, des estomacs éventrés et j'en passe. Il ne faut pas non plus vous formaliser de leur langage, car c'est leur quotidien à la fois de banni et de traqueurs qui les usent. Mais ce sont justement ces parenthèses de franche rigolade dans les dialogues, de paroles très crues qui permettent d’alléger quelque peu l’atmosphère très sombre de ce roman.

 Le thème n'est pas nouveau, notamment en dark fantasy, mais le traitement qui en est fait ici donne un tout nouvel éclairage à ce genre. Bon, je n'ai pas lu masses livres de dark fantasy, mais on a vraiment l'impression d’assister à une histoire complètement inédite. Et puis, il faut préciser qu'en parallèle de l'histoire de nos trois comparses, il y en a une autre qui se déroule et qui nous permet de comprendre le passé ainsi que la fin du livre.

C'est ce qu'il faut pointer du doigt dans ce roman. Sa construction est fait de telle manière que rien n'est laissé au hasard. Si, au début, cela peut paraître brouillon, tout s'assemble au fur et à mesure, et on a hâte de savoir la suite.

Mais s'il y a un gros avantage à signaler en plus des personnages et de leurs Backgrounds très bien étudiée, c'est bien l’atmosphère. L'auteur excelle très bien à instaurer une atmosphère sombre, dénué d'espoir où tout devient de plus en plus noir, s'insinuant au cœur des personnages et ne laissant subsister qu'une toute petite lueur d'espoir au milieu de toute cette folie. Qui sait si elle survivra ?

Il reste une chose à vous présenter : la fin du roman. Je dois l'avouer, il faut avoir imagination de dingue pour écrire cela. Pour autant, elle n'est pas tarabiscotée, on comprends très bien le déroulement de toute chose. et on ne peut que dire Whaouh !






Bref, ce roman n'est pas une pure merveille, mais il est très beau comme du diamant. Si vous n'avez pas peur du sang, de l'obscurité, de la noirceur la plus profonde de la fantasy, et que vous voulez vivre une expérience unique, ce livre est pour vous. Mais il a sa petite clarté interne et il apporte également un petit quelque chose de vivant. On souffre avec les personnages, mais on en redemande toujours plus ^^.

Challenges








Commentaires

  1. Merci pour cette belle chronique !

    Je suis content de voir que le roman a su te plaire, et j'espère que ton avis donnera envie à d'autres de le découvrir !

    Merci encore, et bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce passage sur le blog ^^ Continuez comme cela et bonnes lectures à vous également ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)

Posts les plus consultés de ce blog

Un blog sans empreinte écologique !

Avis : le Berceau de la Sève

Concours d'Écriture !