Si vous avez des problémes d'affichage avec le menu, vérifiez que vous n'êtes pas en HTTPS

 Mes derniers livres Chroniqués


Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa Régis de James Osmont Ki & Hi par Kevin Tran

vendredi 7 octobre 2016

Instant Poésie #5

Hey ! 

Je vous invite aujourd'hui à voyager au-delà de nos contrées. En effet, la poésie, même si elle ne porte pas forcément ce nom, est accessible et a été crée par bien d'autres peuples. C'est pourquoi je vous propose de m'accompagner dans ce petit voyage juste en lisant quelques poèmes d'ailleurs.



Ne vous inquiétez pas, le voyage ne durera que le temps de votre lecture, à moins que vous ne désiriez par la suite, partir à votre tour à la découverte de ces autres formes.


Se réveiller, vivant, en ce monde,
Quel bonheur !
Pluie d’hiver.
Mizuhara Shuoshi Japon ( 1892-1981 )


Vous l'aurez devinez, nous allons au pays du Soleil Levant rencontrer les Haïkus. Ils sont différents de nos poèmes dans le sens qu'ils sont généralement écrits sur l'inspiration du moment pour saisir des émotions ou une scène de la vie. C'est pour cela aussi qu'ils sont très courts. 
Je vous laisse savourer ces petits moments de sérénité (même si le choix de la saison ne plaira pas à tout le monde :P)



La voix des roseaux
bruit comme le vent d’automne
mimiques
Matsuo Bashõ Japon ( 1644-1695 )





 Est-ce une araignée
qui pleure
le vent d’automne
 Matsuo Bashõ Japon ( 1644-1695 )

(Désolé, mais j'ai trop peur des araignées pour chercher une photo)



 Combien aimée
L’odeur de la terre
L’automne avec ses pins.
Paul-Louis Couchoud France ( 1879-1959 )





 Le cœur à ce qu'elle chante
Elle fait fondre la neige
La nourrice des oiseaux.
Paul Éluard France ( 1895-1952 )




Fût-ce en mille éclats
Elle est toujours là -
La lune dans l'eau.
Ueda Chôshû (1852-1932)



Sources : Tous les Haïkus proviennent du site Un Haïku, à l'exception du dernier trouvé sur Eternels Eclairs

Voilà pour cette petite promenade. N'hésitez pas à me dire si celle-ci vous a plus. Quant à moi, ej vous retrouve bientôt pour de nouvelles choses ;)

Portez-vous bien.

2 commentaires :

  1. C'est une forme de poésie à laquelle je suis totalement hermétique. :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il ne faut pas être désolé Gribouille. Tout le monde ne peut pas aimer les mêmes choses ^^ Il est vrai que c'est une poésie assez spéciale, notamment de par sa très courte longueur ^^

      Supprimer

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)