Si vous avez des problémes d'affichage avec le menu, vérifiez que vous n'êtes pas en HTTPS

 Mes derniers livres Chroniqués


Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa Régis de James Osmont Ki & Hi par Kevin Tran

mardi 15 novembre 2016

Avis en Vrac n°6


Bien le bonjour les ami(e)s,

Nous revoilà ensemble pour un Avis en Vrac. Cette fois, nous allons parler de Conte, d'interdit, de secret, de meurtre, de voyage, de prédestination, de barre de rire et de scène franchouillarde.





Éditeur : Le Masque
Date de publication : 1937 pour la 1 ére
Genre : Policier
Pages : 214
ISBN : 2-7024-1308-0


Synopsis

À Jérusalem, l'arrivée de la famille Boynton à l'hôtel est un important sujet de discussion. En effet, toute la famille agit au doigt et à l'œil de la vieille et terrible Mrs Boynton, qui prend un malin plaisir à faire souffrir son monde. De son côté, Hercule Poirot entend de sa suite dans la chambre d'à côté, la voix de Raymond Boynton : « Tu vois bien qu'il faut la tuer, non ? ». Ce drame se déroule lors d'une excursion à Pétra. Le corps de Mrs Boynton y est découvert, tel un horrible bouddha. Pas de trace d'une morte violente, hormis la marque d'une seringue sur son poignet…


Avis

Agatha Christie a été ma premiére auteur de roman policier. Je crois que c'est aussi pour cela que j'ai un attachement particulier à ses romans.
Comme toujours, Poirot mène son enquête sans que l'on sache où cela nous mènera, ni ce qu'il arrive à déduire de chaque indice. Il me fait penser à Columbo, toujours à poser des questions innocentes qui pourtant, serviront à la fin à inculper le meurtrier.
Bon j'avoue que le fait que le meurtrier se rende à chaque fois qu'il est découvert, n'est pas très crédible. Mais bon, j'ai toujours du plaisir à lire un Christie pour son personnage haut en couleurs et ses joutes verbales qui sont toujours savoureuses.




Éditeur : Pocket
Date de publication :04/2014 (1960 pour la 1 ére)
Genre : Policier/Humour
Pages : 221
ISBN : 78-2-266-24971-3

Synopsis

Ce soir, au stade de Colombes, C'est France-Eczéma. Riche idée qu'a eu l'inspecteur Bérurier, dit le Gros d'y amener son supérieur hiérarchique et néanmoins commissaire San-Antonio ...
l’Eczéma mène un but à zéro quand l'arbitre teuton s'écroule, deux balles en pleine lucarne, le blair dans le gazon. Un beau carton au fusil à lunette. Ça hue dans les tribunes, on se rue sur les brancards et vice-versa. Pour San-A, c'est le début d'une enquête où espions de l'Est, anciens nazis et dompteurs de lion jouent les prolongations. Gare aux coups pas francs !

Avis

J'ai découvert cette série grâce à mon camarade grand fan de l'auteur, Tautiton. Je peux vous dire que j'ai aimé de suite et que son âge (56 ans !) n'a pourtant pas réussi à lui faire prendre une seule ride.
On retrouve ainsi le commissaire San-Antonio accompagné de son fidèle Béru. Aujourd’hui, ils viennent juste assister à un match de foot en civil (même si San-A s'en serait bien passé). 
Il faut bien comprendre que cette série se veut très humoristique et potache quand au genre du policer. C’est ainsi que l'on file de gag en drôlerie pour aboutir à la résolution d'une non-enquête :D
Ce sont majoritairement les dialogues et les situations dans lesquelles se fourrent les personnages (notamment Béru XD) qui provoque un rire bénéfique et prolongé. Mais c'est aussi l'utilisation de l'argot et de toutes ses formes très fleuries qui provoque l'hilarité.

Bref, on aime ou on aime pas, mais dans le premier cas, attendez-vous à une avalanche de rire. Pour ma part, le synopsis a suffit pour démarrer. :D




Éditeur : Albin Michel
Date de publication : 22/08/2012
Genre : Contemporain
Pages : 180
ISBN : 9782226242969

Synopsis

« La colocataire est la femme idéale. »
Avis


Avant tout, je dois dire que ce livre fut lu en LC avec Kyra dont l'avis se trouve ICI

Comme tous les livres de Nothomb, celui-ci hérite d'un univers plutôt particulier. Le cadre est ici le conte de Perrault que j'aime plutôt bien (l'exception vu que je n'aime pas vraiment les contes) et je dois dire que cette réécriture est plutôt bien réussi.
Attention, si les éléments généraux sont là (le secret, les femmes, ...), tout le reste est modifié à la sauce Nothomb. Cela se traduit par un récit court et une abondance de dialogues. Mais à vrai dire, ceux-ci constituent tout le sel de l'Histoire même si suivre le fil de pensée nothombien n'est pas toujours aisé.
Je n'en dirai pas beaucoup plus si ce n'est que le jeu autour des couleur m'a ravi et fait passé un très bon moment. Sa réflexion sur l'amour et la mort également ^^
On se prend au jeu (ou pas) et la fin est à l'image de son auteur, multiple.

6 commentaires :

  1. Barbe bleue me tente :) Je n'ai pas lu beaucoup de livres de l'auteure, mais j'aime assez son univers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirai que c'est un des moins loufoque tout en gardant une petite trace de bizarrerie propre à Mme Nothomb. N'hésite pas à essayer, je viendrai voir ton avis ^^ Par contre, il est court comme tous ses livres ^^

      Supprimer
  2. Agatha Christie a été le premier policier de pas mal de monde, ça reste des classiques très sympa à lire !
    Je ne connais pas les autres vu que je n'ai jamais lu de San Antonio (je n'ai pas trouvé celui de la LC donc ça m'a un peu refroidit >_<) et que je n'aime pas des masses Nothomb :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas trouvé celui de la L.C. ? Tu voulais l'acheter ou tu l'as cherché en bibliothéque ? C'est vraiment dommage :/ Mais cela ne t'empêche pas de le chercher malgré tout ^^

      Oui, ces classiques là sont toujours sympa ^^ Vraiment dommage pour San-A :(

      Supprimer

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)