Si vous avez des problémes d'affichage avec le menu, vérifiez que vous n'êtes pas en HTTPS

 Mes derniers livres Chroniqués


Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa Régis de James Osmont Ki & Hi par Kevin Tran

dimanche 4 décembre 2016

Avis : Martin Eden

Bonjour dominical :D

Aujourd'hui, nous allons parler de ce qui est un coup de cœur. Discret, mais réel. Je n'en dirais pas plus, mais vous invite à partir en voyage sur les mers ainsi que dans la société du début du 20 ème siècle et d'assurer la bagarre.





Auteur : Jack London
Éditeur/Collection : Gallimmard/Folio Classique
Date de Parution : 2016
Pages : 545
ISBN : 978-2-07-079398-3


Pour Ruth, dont il est follement amoureux, Martin Eden, dont la vie n'avait été jusqu'alors que "coups d'audace désespérée, aventures, dangers", décide de devenir un autre homme. Il sera écrivain. Martin alors étudie et travaille comme un damné mais le succès se fait attendre et tous le lâchent, même Ruth. Quand, enfin, son talent sera reconnu et qu'il sera riche et célèbre, ce sera trop tard.




Si vous souhaitez accéder directement au résumé et à la conclusion, suivez la pancarte ! 


Tout d'abord, je remercie Livraddict ainsi que les Éditions Gallimard pour ce partenariat.
Je vous prie d'excuser cette longue introduction, mais elle me semblait nécessaire.

Ce livre est comme une pépite d'or qu'il faut découvrir, tout d'abord par le tamisage, puis par des moyens plus sophistiqués. Mais là encore, il faut la sculpter, la polir et elle révélera sa véritable splendeur. Tout cette métaphore est là simplement pour vous dire que de premiére apparence, ce livre ne paraît pas forcément abordable, ni même intéressant. Je l'ai moi-même pris plus pour l'auteur que pour le livre et quand j'ai vu arriver ce pavé de 550 pages, je dois dire que j'ai eu un peu peur.

Pourtant, et comme on le dit souvent, il ne faut pas se fier aux apparences.
Ainsi, dés la premiére page, ce livre m'a envouté. Mais avant toute chose, il me faut éclaircir un point.
Selon un certain nombre de biographes, cette œuvre serait en partie, voire totalement autobiographique. Selon Philippe Jaworski qui a fait la traduction ainsi que la préface de cette ouvrage, ceci n'est qu'une chimère littéraire. Il y a, à n'en pas douter, de nombreuses parties ayant de fortes similitudes avec la vie de Jack London. Je n'ai donc pas la réponse à ce sujet, mais je pense, pour ma part, qu'il en a mis plus qu'il n'en a voulu.

Parlons désormais du livre, car, après tout, c'est bien pour cela que vous êtes ici.
 On ne peut parler de Martin Eden sans parler de son personnage principal. C'est un jeune homme débrouillard, qui par un hasard de la vie, va être introduit dans la demeure d'une respectable bourgeoise de 2 ans son ainée. Il va en tomber fou amoureux et va tout faire pour s'élever à son niveau et devenir ainsi respectable pour la courtiser et l'épouser.
Ainsi, comme le dit le synopsis, entre mélancolie et exaltation, nous allons naviguer sur les chemins du savoir, mais aussi de la dure réalité de l'époque qui ne cessera de lui mettre les bâtons dans les roues, mais aussi de le surprendre.

Ce livre n'est pas qu'une ode à la littérature, au voyage ou à cette époque. Il est le témoignage d'un jeune homme qui ne voulait que s'élever pour plaire à celle qui détenait son cœur et qui devient désabusé par ce qu'il découvre.A force de vouloir changer, on en perd son identité, et surtout, on découvre la réalité des autres. Comment le succès, en ouvrant toutes les portes de la gloire et de la célébrité, entrouvre aussi celle de l'hypocrisie et de la folie. 

Nombre d'ami(e)s sur les forums m'ont parlé de cette difficulté à parler de livres qui leur tiennent à cœur. Je me retrouve dans la même situation. Je devrais vous parler de l'écriture lourde, remplie de nombreuses métaphores, nécessitant une concentration certaine. Mais même cela ne m’apparaît pas comme important alors que je suis, d'ordinaire, rebuté par cela.Ici, elle glisse comme le ferait un bonbon qui fond dans la bouche.
Je ne rajouterai donc plus qu'une seule phrase. S'il y a une chose sur laquelle les biographes sont d'accord, c'est bien sûr le fait que ce livre est vraiment un des meilleurs qu'ait publié Jack London. 





Dans ce livre, vous trouverez l'aventure d'une vie, d'un homme qui a cherché à s'élever vers les hauteurs comme Icare au soleil. Je ne vous dirais pas si celui-ci finit écrasé dans la mer, mais je vous dirais qu'il parle de destinée, de prise en main, d'ouverture des yeux sur la société, de désabusement, et d'amour, surtout et majoritairement d'amour.




Challenges


Challenge Compte tes PagesCoupe des 4 Maisons

4 commentaires :

  1. Eh bien, tu m'as donné trèèès envie de découvrir ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oO ça me fait très plaisir ^_^ Je pense que c'est une belle histoire à découvrir :) N'hésite pas à me dire ce que tu en a pensé si jamais tu te lance ^^

      Supprimer
  2. Pas sûr que je le lise un jour, mais en même temps tu donnes envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ^^ je n'étais aps sûr de ma chronique, mais si elle donne envie, c'est le principal :) C'est un peu long, mais c'ets une belle histoire :)

      Supprimer

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)