Mes derniers livres Chroniqués


La voie Rubis de Jean-Michel Calvez Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa

Avis en Vrac n°8

Hey les ami(e)s !


Nous revoilà ensemble aujourd'hui pour un petit Avis en Vrac dans lequel nous allons parler pêle-mêle d'accidents de la vie, de rencontres et de récits, de mec et de classification, de camping et d'adolescence, d'amour sous toutes ses coutures (familiale, homosexuelle, conjugale,...) et enfin de résolution.
Êtes-vous prêt à embarquer sur la croisière des sentiments ?






Auteur : Pierre Péju
Éditeur : Folio
Date de parution :
Pages :
ISBN :

Synopsis
Sous une pluie froide de novembre, la camionnette du libraire Etienne Vollard heurte de plein fouet une petite fille en anorak rouge qui, affolée, courait droit devant elle après avoir vainement attendu sa mère, jeune femme fuyante et transparente. Désormais, cet homme va devoir vivre avec les conséquences de l'accident. Affublé d'une paternité d'emprunt, Vollard, jusque-là introverti et solitaire, commence à réciter à l'enfant plongée dans le coma des textes littéraires contenus dans sa mémoire fabuleuse. Lorsque l'enfant s'éveille, elle a perdu l'usage de la parole. Alors, fuyant ses insomnies et ses angoisses anciennes, le libraire emmène Eva marcher dans les paysages de la Grande Chartreuse, lieu sauvage et splendide où vivent des moines qui ont fait vœu de silence. 

Avis 
Ce livre m'attirait depuis que j'avais lu l'avis de Margaud sur son Blog. Soigner par les récits de livres et de paysages de montagnes avaient quelque chose de fantastique ^^ Mais cela ne s'est pas déroulé exactement comme prévu. L'auteur a une belle plume et des mots qui nous font voyager avec plaisir et imagination. 
Mais il y a tout d'abord l'écueil de la deuxième partie. Elle n'a, à mon sens, aucune raison de se trouver là, desservant le récit plus qu'autre chose. Et puis, comme l'a fait remarqué une Livradicticienne, elle ne nous procure que des cendres, c'est à dire qu'on passe d'une premiére partie plutôt belle même si plutôt triste à une deuxième partie horrible, monstrueuse, qui nous enlève notre bonheur à coups de fourche-bêche. 
Enfin, je comprends la troisième partie qui est tout à fait en accord avec les personnages tels qu'ils ont été dessinés, mais plutôt qu'une histoire d'amour comme j'ai pu le voir, j'ai eu l'impression de lire l'histoire de 3 âmes perdues, abimées par le destin et dont la route s'est croisé un soir.
Après, cela n'est que mon avis et je vous invite à essayer de le lire si cela vous tentait ^^





 

Auteur : Capucine Cousin
Éditeur : Hugo Desinge
Date de parution : Janvier 2014
Pages : 152
ISBN : 9782755614312

Synopsis
Les petites filles ont été élevées dans l'espoir qu'un jour leur Prince Charmant viendrait les chercher sur son beau cheval blanc... Mais le prince charmant n'existe pas ! Et la princesse éblouissante non plus... Bref, ce livre drolatique répertorie tous les mecs que la vraie femme, celle qui est dans la vraie vie, avec des vraies histoires... toujours compliquées... croisera sur son chemin : l'enfoiré affectif, le phobique de l'engagement, le fils à maman, l'éternel adolescent... Bref, le mec idéal n'existe pas, et alors ? La femme parfaite non plus !

Avis
J'ai bien aimé cette petite lecture. Bourrée d'humour, et écrite par les NR (les N******* Réunies), on circule parmi tous les types de mec, chacun ayant leurs défauts et leurs travers plus ou moins rédhibitoires. Ne se prenant pas du tout au sérieux (bien que l'on puisse citer quelques copains qui sont comme cela ou des copines qui ont un mec comme ci 😋), ce livre est un petit rafraichissement à prendre tel qu'il est, un concentré d'humour sur des situations cocasses de la vie de célibataire ou en couple.


Auteur : Ariel Kenig
Éditeur : J'ai Lu
Date de parution : 04/04/2008
Pages : 152
ISBN : 9782290007495

Synopsis

Le bel Adonis n'a rien d'un campeur. Apéritifs entre voisins, tentes et caravanes, disputes familiales, assiettes en plastique et linge qui pend... C'est dans ce joyeux décor que le jeune homme retrouve son frère aîné. Avec cet allié redoutable, l'été sera la saison de toutes les révoltes.


Avis
Ceci est le premier livre de l'auteur qui m'était inconnu. J'ai pris le livre pour son prix et sa petite taille. 
Tout d'abord, ce roman n'a rien de banal. Il est très court et en même temps assez long. Cela est dû au fait que l'auteur mélange les pensées et les fantasmes de son personnage à la réalité. Ou plutôt, il n'y aucune démarcation claire dans le roman, ce qui nous amène très souvent à nous demander si cela se déroule réellement ou non. Ce roman est à la fois initiatique car nous suivons Adonis dans ce que l'on pourrait appeler sa "crise d'adolescence", mais c'est aussi quelque chose de plus profond et cela va toucher à des thèmes tel l'homosexualité, la perte d'identité et sa recherche, le combat contre les codes de la société, ... Roman qui veut poser les questions de la société (d’après une interview de l'auteur disponible sur Babelio), il est un OLNI dans mes lectures habituelles. Je ne saurais ainsi dire si je l'ai aimé, car si l'idée de base m'a plu, l'écriture était, elle, plus compliqué à lire et la fin sans vrai réponse.😊


Voilà, c'est tout pour aujourd'hui ^^ N'hésitez pas à laisser un petit commentaire si vous connaissez, ou si l'un d'eux vous a attiré/intrigué/autre.

A bientôt  










Commentaires

  1. Aucun de ces livres me tente... Mais, merci pour les découvertes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey Marinette ^^
      Je dois dire que j'ai hésité à en parler vu que deux d'entre eux m'avaient déplu, mais je me suis dit qu'il fallait malgré tout leur donner leur chance ^^
      Au plaisir de t'avoir fait découvrir des livres ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)

Posts les plus consultés de ce blog

Un blog sans empreinte écologique !

Avis : le Berceau de la Sève

Avis : Les gardiens de l'ordre sacré