Si vous avez des problémes d'affichage avec le menu, vérifiez que vous n'êtes pas en HTTPS

 Mes derniers livres Chroniqués


Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa Régis de James Osmont Ki & Hi par Kevin Tran

jeudi 18 mai 2017

Avis : Les gardiens de l'ordre sacré






Autrice : D.Lygg
Éditions : Hélène Jacob
Date de publication : 12 novembre 2016
Pages : 253
ISBN : 978-2370115027





Île de Skye, Écosse, XIVe siècle.
Le jeune Alastar ne le sait pas encore, mais son destin est déjà en marche. Il fera de lui un gardien de l’Ordre Sacré du Temple : ce corps d’élite composé de redoutables guerriers et créé pour veiller sur la frontière entre les deux mondes et leurs peuples.

Mais avant de devenir un immortel, il sera un enfant pétri de rêves de gloire, un adolescent ambitieux et désireux de faire ses preuves, un jeune guerrier prometteur, mais aussi un homme que l’amour d’un être d’exception changera à jamais. Une vie faite d’honneur, d’amitié et d’amour, mais également de combats, de pertes et de sacrifices… jusqu’à sa mystérieuse résurrection.

Plongez dans le passé de l’énigmatique gardien de la trilogie « Entre II Mondes ». Et découvrez comment tout a commencé...




Comme toujours, si vous souhaitez vous rendre au résumé/conclusion, il suffit de suivre la pancarte 


Tout d'abord, je souhaitais remercier la Team de Livraddict ainsi que les Editions Hélène Jacob pour ce partenariat.
Je dois également préciser que ce livre est un Spin-off de la série Entre II Mondes de la même autrice (oui, je préfère ce terme à auteure ^^) et que je n'ai pas lu la série.

Le premier mot qui me vient à l'esprit quand je pense à ce livre est "Dépaysement". En effet, tout dans ce livre invite au voyage, à la découverte de terres non pas sauvages, mais un peu inexplorées :D
En tout cas, l'autrice a su me transporter dans tous les paysages qu'elle a décrit. Il n'y a pas des pages de descriptions, mais celles qui existent se suffisent à elles-mêmes.


Je vais commencer par le seul point négatif, pour moi, de ce roman et après, je vous parlerai de ce qui fait son charme ;)

Il faut savoir et ce n'est pas un spoil, que ce livre est composé de deux parties : La vie d'Alastar avant d'être gardien et sa vie en tant que Gardien. Or, j'ai trouvé que la transition entre les deux parties était, pour le moins, un tantinet abrupte, notamment dans ses touts premiers temps en tant que Gardien. ^^
De même, si l'on comprend très bien quel est le rôle des Gardiens dans ce monde, on ne sait que peu de choses sur leurs pouvoirs. J'aurais bien aimé également voir Alastar dans des petites missions avant de le voir directement dans le feu de l'action.
Après, pour des connaisseurs de la série, ce virage est peut-être moins sec et cette période plus connue ? ^^

Passons maintenant à ce qui fait le charme du livre. Tout d'abord, il faut admettre et reconnaitre le travail historique de l'autrice. La partie sur la vie de Highlander d'Alastar a été reconstitué à partir de sources historiques et cela se sent. On a vraiment l'impression d'être transporté au XIVe siècle. Bien sur, il n'a pas existé lui-même, mais les autres personnages principaux oui !
Mais la seconde partie portant sur le monde magique n'est pas en reste. Mélangeant sur un même territoire les légendes du Sidhe,des fées, des magiciens et j'en passe, Mme Lygg réussit un coup de force. Toujours avec juste un peu de description, elle réussit à nous faire voyager dans ces contrées magiques tout en assurant une certaine réalité (si l'on peut dire, vu qu'on parle de monde magique :P)

Enfin, l'atout principal de ce livre réside dans ses personnages. Alastar est un héros complexe, tourmenté, réel. A chaque tournant de page, il nous emmène dans son tourbillon d'émotion. Il a de la profondeur, un vrai passé qui explique ce qu'il est aujourd'hui et c'est un Highlander en tout point. En un mot, il est crédible :)
Les autres personnages ne sont pas en reste, notamment les autres Highlanders, même si les gardiens sont, quant à eux, un peu moins présenté.




En bref, si ce n'est un passage sur les gardiens un peu trop rapides à mon goût, j'ai fortement aimé l'univers de l'autrice pour la richesse de ses paysages et pour sa documentation importante qui m'a permis de voyager sans peine. Mais surtout pour ses personnages crédibles, entiers, qui m'ont subjugué au point de tourner les pages les unes après les autres pour connaître leur destin.



1 commentaire :

  1. Bonjour,
    Un grand merci pour cette fine analyse d'Alastar et pour cette excellente chronique. Je suis ravie.
    Au plaisir,
    D.Lygg

    RépondreSupprimer

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)