Mes derniers livres Chroniqués


La voie Rubis de Jean-Michel Calvez Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa

Avis : L'histoire de France vue par San Antonio

Bonjouuur :D
Aujourd'hui est enfin arrivé le jour de mon avis sur l'Histoire de France vue par San Antonio. Il en aura fallu du temps pour le lire. Pourtant, ce livre est très intéressant, mais on va dire que cela est due à quelques problèmes d'organisation. ;)




Éditeur : Pocket
Date de Parution : 10/1980
Genre : Humoristique
Pages : 375




Un jour, j'ai eu envie d'écrire une belle histoire : la nôtre !
C'est-à-dire celle de la France.
De l'écrire, non à la façon grave des manuels scolaires qui fait tarter les mômes, mais à ma manière. C'est exactement la même que celle des facultés, notez bien ; seulement la mienne se différencie des autres en cela qu'elle est pleine de rires et de culs. Ici, les rois ont un braquemart et les reines une chaglatte. Leur bon peuple également.
Et chacun de s'en servir à s'en faire éclater les amydales sud.
Béru est le fil conducteur de cette fresque farfelue.


Pourquoi ? Parce que, qu'on s'appelle Clovis ou Henri III, Louis XIV, Napoléon Ier ou Charles de Gaulle, nous sommes tous des Bérurier !


Et maintenant, en choeur : VIVE LA FRANCE !





 
Comme toujours, si vous souhaitez consulter directement le résumé et/ou la conclusion , il suffit de suivre la pancarte.

Dans mon aventure où je pars à la découverte des œuvres de Frédéric Dard, voici un livre qui fera date. Et pour cela, je tenais à remercier Tautiton pour nous avoir proposé cette L.C. Dommage pour le challenge ;)

Tout d'abord, je tiens à dire que j'ai beaucoup aimé ma lecture car elle m'a permis de mieux connaître tous les vaillants personnages que sont San Antonio, Félicie, Alexandre Benoît Bérurier dit "Le Gros", mais surtout Berthe, la conjointe du Gros.
Comme ma collègue Nanounette, je suis tombé amoureux de ce personnage. 



Heureusement pour moi, on va la voir assez souvent. Il va être difficile de vous expliquer les raisons de cet attachement sauf à dire qu'elle provoque des fous rires aussi monstrueux qu'elle. (Et ce n'est pas peu dire vu le personnage).
En fait, vous prenez une vieille femme laide, grosse, inculte et obsédé par les performances sexuelles. Vous obtiendrez Berthe xD  
J'ai d'ailleurs également appris à découvrir San-A et à l'apprécier encore plus, notamment avec sa maman Félicie (Chut Fernandel ! Non mais ! ). Les prochains livres auront une saveur différente du premier ;)

Bref, tout cela pour dire, ne vous attendez pas à voir l'Histoire de France des manuels. Ici, ce serait plutôt les Backstage, les coulisses, le non officiel. Bon, j'avoue, l'argot et moi ca fait 1 et demi. Ne connaissant quasiment rien à cette plutôt belle langue (:D), j'ai fait des progrès fulgurant (normal, je partais de zéro xD). Ainsi, celui-ci, bien que très présent, ne m'a pas trop dérangé car le contexte permet toujours de comprendre de quoi il est question. Bon, certaines références deviennent un peu "obsolètes", mais dans l'ensemble, on s'amuse bien ;)

Par contre, l'argot permet une chose assez sympathique, parler de choses grivoises sans vulgarité ni lassitude. En effet, l'argot est très imagé :D. Il ne semble pas avoir lu deux fois la même expression. C'est dire ! Et cela permet de ne point troubler excessivement les bonnes mœurs ;)

Last, but not least, il faut parler de la fin. Bien sûr ce livre a été écrit dans les années 60, il s'arrête donc de manière assez lointaine pour nous. Mais malgré sa bouteille, sa fin est toujours aussi intéressante. Frédéric Dard termine en deux pages de manière très poétique et très actuelle. Elle nous permet de nous dire que rien n'est jamais fini et qu'il y a toujours une petite étincelle de vie et de joie dans le ciel. En quelque sorte, cela m'a rappelé la fin du Petit Prince de Saint-Exupéry. ^^




En bref, c'est un ouvrage dans lequel on prend beaucoup de plaisir à réviser l'histoire tout en s'amusant avec les Béru. il est évident que c'est un humour à quitte ou double. Je veux dire que l'on aime ou pas, mais qu'il n'y a que peu de demi-mesure. Après, l'humour est  quelque peu fluctuant du fait des références passés, mais on passe un très bon moment en compagnie de tous les personnages crées par Frédéric Dard et on revisite l'Histoire d'une bien belle manière.



Bien ++

Et n'oubliez pas d'aller visiter les points de vue des autres participants de la LC :

Challenges


Challenge Tour du Monde Challenge Compte tes Pages

Commentaires

  1. Merci pour ce bel avis et merci surtout d'avoir joué le jeu de cette LC.
    Je suis vraiment très content de t'avoir donné envie de lire d'autres San-Antonio.
    Comme toi je suis dingue de Berthe et comme toi j'ai une réelle tendresse bien particulière pour Félicie, plus tu vas la découvrir plus tu vas l'adorer, et plus tu auras envie d'être invité dans son pavillon de Saint-Cloud à déguster sa blanquette et si en plus il y a les Bérurier à table ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais avec grand plaisir mon cher Tautiton ^^
      Oh j'imagine bien. Après si jamais tu fais la même blanquette, je dis pas non :P
      Mais c'est vrai que ça doit être un sacrée spectacle ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)

Posts les plus consultés de ce blog

Un blog sans empreinte écologique !

Avis : le Berceau de la Sève

Avis : Les gardiens de l'ordre sacré