Mes derniers livres Chroniqués


La voie Rubis de Jean-Michel Calvez Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa

Avis : Point Final



Comment allez-vous les amis ?

Aujourd'hui, nous allons parler d'un livre qui me faisait très envie. Il a été écrit par MonsieurLeProf, un jeune enseignant qui parle beaucoup de ses expériences, mais qui a aussi plusieurs blogs et une plume acerée. ^^
Ne vous arrêtez pas au synopsis, essayez, vous serez surpris.


Auteur : William Lafleur
Éditions : Michel Lafon
Pages : 171
ISBN : 978-2749926514





L'homme mort est le journal de bord d'un père de famille ayant mis en scène son propre décès pour observer les réactions de sa famille. Reclus derrière son ordinateur, il les regarde vivre au travers de ses écrans, grâce aux caméras et micros dont il a truffé son domicile avant de disparaître.





Désormais, si vous souhaitez aller directement au résumé et à la conclusion, suivez le guide


Tout d'abord, j'adresse un grand merci à Livraddict et aux Éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

Je suis sûr, cher lecteur, que tu vas te poser des questions sur ce livre. Quel drôle de thème ! Quel idée saugrenue ! Cela est contraire à la morale ! Je te demanderais donc de m'accorder quelques minutes, le temps de te démontrer que le voyage en vaut la peine ;)

On commence donc par une petite explication, en avant-propos de l'origine de ce récit. Puis c'est le grand saut. "Ce matin, je suis mort."

Comme vous vous en doutez si avez lu le synopsis (et sinon, tant pis pour vous :P), le personnage principal (sans nom) n'est pas réellement mort. C'est un père de famille avec une femme et deux enfants. Il a mis des années à y parvenir, mais ca y est, il est officiellement "mort".
Planquée dans un appartement quelques rues plus loin, il observe sa famille sous toutes les coutures. Il a en effet posé des caméras dans toutes les pièces, y compris les toilettes et la salle de bain. Pourquoi jusqu'ici ? Lui-même ne le sait pas, mais dans l'inspiration du moment, il l'a fait.

 Voici la base de l'histoire. Par la suite, il va découvrir de nombreuses choses sur lui-même et sa famille. Il passera par plusieurs stades : La tristesse, Le remords, la froideur,...Mais il va surtout s'interroger et questionner ces caméras.

Il faut savoir que dans ce récit, tout est question de faux-semblants. Finalement, dans la vie, on a beaucoup de masques différents, et cela même envers les personnes qui nous sont les plus proches et les plus chères. Et cette famille ne fait pas exception. Que cela soit le père par rapport à sa famille, mais également entre les membres de la famille, cela va l'amener à se poser beaucoup de questions. Des questions sur sa famille, ses relations qu'il entretenait, et celles qui se déroulent désormais sans lui, mais également les relations que l'on peut avoir face au monde ou aux autres, à la société.

Ces questions vont t'être posé à toi, lecteur. Souvent, le personnage, de manière très directe, va poser les questions à ceux qui se situent derrière leur écran (ou derrière leur livre). Cela a gêné une partie de ces liseurs. Pour ma part, j'aime être interpellé. J'aime être bousculé dans ma lecture, qu'on me dise : "C'est super sympa de lire, mais pense à ça. Que ferais-tu ? Qu'en penserais-tu ?". Et puis quelques fois, les interrogations seront moins flagrantes, plus discrètes, voir plus personnelles.

Vous l'aurez remarqué, cette chronique n'a pas la même structure que d'habitude. Tout simplement parce qu'elle est trop rigide et froide pour appréhender un livre comme celui-ci. Ce n'est un chef-d’œuvre (il faudrait qu'il soit parfait), ni mon dernier coup de cœur. Mais l'auteur a une belle plume, une de celles qui vous donnent envie de continuer car vous avez l’impression de ne faire aucun effort à la lecture. C'est votre compagnon naturel, Sortir et rentrer dans l'histoire se fait si facilement. De plus, certaines interrogations sur notre mode de vie et sur la façon dont nous vivons ces relations ont trouvé un écho en moi.

J'ai lu d'autres critiques après avoir écrit la mienne. Comme toujours, mais encore plus avec ce livre, chacun a réagit différemment. Cette histoire est courte, il est vrai, et cela a empêché un certain nombre d'entrer correctement dans l'historie où de sentir véritablement impliqué.

Pourtant, je ne pense pas qu'il y ait besoin de faire plus long. L'essentiel a déjà été énoncé. Et puis il y a la fin. Quel fin ! Je m'attendais un peu à quelque chose de ce genre, mais j'ai tout de même été surpris. Et j'ai aimé.

Je n'ai pas beaucoup parlé des personnages ou de ce qui se passait plus loin, mais je pense que ce serait trahir l’œuvre. Il faut la découvrir soi-même et non par l'intermédiaire d'un autre.
Ceci est, à mon sens, un ouvrage de réflexion en même temps que de divertissement. Si vous aimez vous questionner, si vous aimez les histories courtes et si vous n'avez pas peur de franchir les cadres qui vous sont imposés, lancez-vous. Je ne vous promets rien, mais vous aurez essayé ;)

Quand à vous Monsieur Lafleur, j'espére que ce premier essai réussi vous aidera à nous faire parvenir un second encore meilleur ;)


C'est un roman très court, mais qui en peu de lignes, parvient à vous interroger et à vous questionner sur ce qui vous semble le plus naturel : Vous, vos proches, et vos relations. Avec une écriture fluide qui nous ensorcelle, ce livre est un O.V.N.I, mais il est le bienvenu dans un monde où la technologie nous rapproche de ceux qui sont loin au détriment de ceux qui nous sont proches.

Bien

Les Plus

  •  Une intrigue très interessante, jamais vue 
  • De nombreuses questions à se poser
  • Des personnages crédibles

Les Moins 


Challenges


Challenge Compte tes Pages

Challenge Tour du Monde
Challenge de l'été

Commentaires

  1. C'est un livre qui m'intrigue ! Et, je finirai par craquer ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :D Je veux bien te croire. il est très intriguant, petit, très questionneur :D

      Supprimer
  2. J'en avais vu une critique beaucoup moins enthousiaste que la tienne. Mais d'instinct, il m'intéressait, ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, je pense qu'il aimer les livres courts, que le sujet t’intéresse et après, aimer le style ce qui est pour cette dernière, spécifique à chacun ^^ Je ne peux que t'encourager à l'essayer surtout s'il t’intéressait d'emblée ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)

Posts les plus consultés de ce blog

Un blog sans empreinte écologique !

Avis : le Berceau de la Sève

Concours d'Écriture !