Mes derniers livres Chroniqués


La voie Rubis de Jean-Michel Calvez Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa

Avis : Un prisonnier modéle





Éditeur : Sonatine
Date de sortie : 11/02/2016
Genre : Thriller
Pages : 576
ISBN : 978-2355843358


Après Un employé modèle, le Boucher de Christchurch revient pour sauver sa peau. Joe Middleton s’est tiré une balle dans la tête. Par malheur, il s’est raté et a atterri à l’hôpital, escorté par une horde de policiers qui se demandent déjà s’ils n’auraient pas mieux fait de l’achever discrètement. Peut-être en effet auraient-ils dû. Un an plus tard, Joe est toujours derrière les barreaux d’un quartier de très haute sécurité, accusé d’une série de meurtres plus horribles les uns que les autres. Mais pour ceux qui connaissent mieux Joe sous le nom du Boucher de Christchurch, seule une mort rapide est souhaitable. À commencer par son ex-complice qui compte bien le faire abattre avant son entrée au tribunal ; Raphael, le père d’une de ses victimes, qui veut plus que tout au monde voir Joe payer ses crimes ; ou encore Carl Schroder, l’ancien policier qui a arrêté le tueur en série…




Si vous souhaitez aller directement au résumé et à la conclusion, il suffit de suivre la pancarte ^^

  J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge des 5 Continents en LC avec Andrée la papivore dont l'avis se trouvera sur le forum

Cet avis est l'un des plus compliqués que j'ai eu à faire jusqu'ici. D'habitude, j'attaque mes lectures sans aucune idée en tête et je me laisse porter par l'histoire. Ici, il y a eu certains prérequis que j'attendais et qui ne se sont malheureusement pas exaucés. Or, ce simple fait a obscurci plus que de raison mon jugement. C'est un fait pourtant connu parmi les lecteurs, mais il n'est pas toujours aisé d'être objectif.

J'ai choisi de lire ce livre avec Andrée pour le challenge des 5 Continents. Il est donc la suite d'Un employé modèle, le premier tome des aventures de Joe Middleton.


Commençons directement avec les éléments qui fâchent, c'est à dire l'intrigue et Joe. Pour le personnage de Joe, ayant lu le premier tome il y a un moment, il se peut que mon souvenir soit faussé. Mais ce personnage est juste d'un ennui pathologique. En effet, comme il a été un employé modèle, il est devenu un détenu modèle. C'est à dire pas de vagues, pas de bagarres, supportant toutes les brimades sans rien dire, juste parce qu'il a une croyance : Il n'est coupable de rien.

Ce comportement, acceptable devant les psys chargés de l'évaluer, est, à mon sens, complétement à coté de la plaque pour quelqu'un qui a tué de nombreuses personnes auparavant. C'est ce qui m'a principalement conduit à prendre Joe en grippe d'une manière presque viscérale.

Concernant l'intrigue, pour ma part, il y en a une mais c'est looooonnnnggg. Tout le livre est sujet à la préparation des 80 dernières pages (sur 500). Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, cela fait beaucoup trop. On en vient à préférer les scènes où ses ennemis se préparent à essayer de le tuer plutôt que les scènes de prisons. J'attendais qu'il se passe quelque chose de ce coté et c'est un peu raté. Enfin, coté vie de la prison, on a eu droit à un large éventail et donc, ce point là est totalement réussi. Par contre, un tueur comme Joe qui se cantonne dans sa cellule ???? Je dois aussi admettre que je n'avais pas vu venir toute la fin. De ce coté là, Paul Cleave a réussi à me bluffer sur les 3/4 de son livre.

Maintenant, parlons des points positifs. Tout d'abord, il y a une forme de petit résumé au début ce qui est plutôt une bonne chose. On retrouve de nombreux personnages phares du tome précédent comme Mélissa son ex-petite amie, Schroder le policier qui l'a arrêté, etc. C'est là qu'intervient le talent de Paul Cleave. Tout le long du livre, il nous expose la vie à Christchurch, la descente aux enfers, les difficultés de la vie, etc. De même, il ne nous épargne rien, mais rien de rien. Âmes sensibles s'abstenir. Il y a des scènes qui resteront à jamais gravés dans vos esprits. Bien sûr, elles ne sont pas monnaie courante, mais les quelques-unes qui existent sont suffisantes.
[Spoiler]
Des sandwichs à la merde forcés d'avaler et dont le parcours est décrit précisément dans le corps  en passant par des bouts de paupières sauvagement écrasés et aplatis sur le bitume, rien ne vous sera épargné[/spoiler]

Enfin, mon avis a été impacté négativement par la fin du livre. J'aurais volontiers aimé qu'elle soit différente, mais je ne peux vous en dire plus sans spoiler tout le livre ^^



En conclusion, Paul Cleave n'a rien perdu de son talent pour faire vivre les quartiers difficiles de l'Australie et notamment le quartier de Christchurch toujours soumis aux vices et vicissitudes les plus noirs imaginés. De même, les personnages jouent tous une partition vraiment intéressante, mais qui ne se dévoile que bien trop tard. C'est ce que je reproche à ce livre. Beaucoup de longueurs et de scènes à mon avis inutile pour un personnage qui n'en vaut, à mon sens, pas (plus) la peine. Je lirai surement d'autres Paul Cleave, mais pas d'autres Joe Middleton.

Challenges


Challenge Tour du Monde Challenge Compte tes Pages

Commentaires

  1. C'est dommage :S
    J'ai adoré le premier, et j'ai hâte qu'il sorte en poche pour me le prendre malgré ton avis mitigé sur cette lecture :S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmm il y a quand même une forte majorité d'avis positifs sur LA donc il peut te plaire ^^
      C'est peut être mieux quand on lit les deux à la suite ou du moins rapproché, mais il est vrai que j'ai eu du mal à retrouver Joe :/

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)

Posts les plus consultés de ce blog

Un blog sans empreinte écologique !

Avis : le Berceau de la Sève

Concours d'Écriture !