Mes derniers livres Chroniqués


La voie Rubis de Jean-Michel Calvez Le Highlander : les gardiens de l'ordre Sacré T.1 de D. Lygg Le Livre sans Nom de Anonyme Le Berceau de la Sève de Katheryne Roy Et à la fin, sera le verbe de Bernard Lebeau I am a hero de Kengô Hanazawa

Avis : Chasse à l'homme : La vengeance des Dieux T.1


Bienvenue chers lecteurs et lectrices. Êtes-vous prêt à remonter le temps, à aller voir des pharaons et Dieux antiques ? Alors, suivez la montre ;)




Éditeur : Pocket
Date de publication : 20/05/2010
Genre : Historique / Aventures
Pages : 399
ISBN : 978-2-266-17852-5






Le jour s'est levé depuis longtemps sur le Royaume du soleil. Et Kel, le jeune scribe s'éveille à peine. Aux yeux de ses chefs, au Bureau de Interprètes, ce retard lui vaudra certainement une forte sanction - Une bagatelle en comparaison du sort réservé à ses collègues plus ponctuels : Car la mort a frappé ! et l'illustre Bureau ne compte pas un seul survivant. Pris de panique, le jeune s'enfuit, non sans emporter le papyrus crypté à l'origine de ce carnage...
Pour les autorités, cela équivaut à signer son crime. Dans sa cavale, Kel n'aura d’autre choix que de décoder le manuscrit. Et déjouer le complot qui , en haut lieu, menace les valeurs ancestrales d'une Égypte livrée aux usurpateurs.




Si vous souhaitez aller directement au résumé et à la conclusion de cet avis, il vous suffit de suivre la pancarte :D


J'aime énormément les livres de C. Jacq. Cela n'est pas dû qu'à la période , une des plus intéressante de l'histoire du monde, mais aussi car chacune de ses œuvres constitue une véritable invitation au voyage et à remonter le temps. Il y a une poésie dans ses mots et dans sa manière de décrire la scène qui nous transporte sans effort au temps des pharaons.


On va donc suivre Kel, un jeune et prometteur scribe du Bureau des Interprètes (les R.G. de l'époque ^^). Un jour, se réveillant plus tard que de coutume, il arrive en retard. Il trouve tous ses collègues ainsi que son chef, morts . Vu la sensibilité des affaires traités, qui pourrait croire qu'il n'y est pour rien ?

Jacq mêle ici enquête au plus haut sommet de l'État, complot pour renverser cette puissance qu'est l'Égypte, pouvoirs divins, et romance interdite. Et là, comme seul un passionné peut réussir cette étrange alchimie, il nous emmène dans son histoire et nous laisse avec un seul désir : Connaître la suite.

Ainsi, le jeune Kel, aidé de son meilleur ami et d'une prêtresse de Neit, va s'efforcer d'apporter les preuves de son innocence. Mais face à un complot d'une telle envergure, comment lui, petit scribe venu de sa province, va-t-il pouvoir se défendre alors qu'il est désigné comme le bouc émissaire ?
Ce que j'apprécie chez Christian Jacq, ce sont bien ses personnages outre ses descriptions somptueuses.  En effet, ils sont toujours très travaillé, détaillé, mais toujours dans l'esprit de l'Égypte Antique. Ils sont également toujours fidèles à leurs valeurs les plus profondes qu'elle soit celle d'un voleur ou d'un juge.
Attention, il y a toujours une certaine évolution et il sait confronter des points de vue afin d'avoir un dialogue argumenté et intéressant. Ce ne sont pas des individus bornés, mais bien porteurs de solides valeurs. 

De plus, on arrive ici dans une période qui s'approche du déclin de la grande civilisation égyptienne au profit d'autres, notamment la civilisation arabe. Il est alors intéressant de voir que ce récit se déroule en dehors des frontières de l'Égypte, notamment avec les tractations avec les Perses et les manœuvres militaires pour assurer la pérennité du royaume alors que ce complot vise exactement le contraire (Vous me direz, c'est généralement le but de tout complot :P).
Cela donne une dimension plus internationale et on a l'impression de jouer sur deux tableaux en même temps. Mais on s'amuse également à apprendre de nouvelles informations avec le contexte historique.

Enfin, comme d'habitude, bien que manière moins prononcée dans celui-là, l'intervention du divin dans le roman arrive à point nommé sans pour autant devenir un Deus Ex Machina. Cela se fait par petites touches, conférant ainsi par moment une certaine dimension mystique au récit. Leur impact, jusqu'au Pharaon,  est ainsi bien développé et on prend plaisir à ces petites manifestations qui rythmait leur vie et qui rajoute un peu de "magie" dans l'histoire.

Je vais lire la suite de cette duologie dans le courant du mois d'Octobre dans le cadre du challenge de l'Automne Pharaonique.




C'est un roman historique, qui mélange les légendes et la mythologie égyptienne, agrémenté d'un soupçon de complot et d'aventures au temps de l'Égypte Ancienne comme seul Jacq sait les réussir. On ne s'ennuie jamais, le rythme est toujours présent et les décors magnifiques. Bref, une belle parenthèse enchantée ;)


Bien ++

Challenges


Challenge Compte tes PagesChallenge de l'été 2016Challenge Tour du Monde

Commentaires

  1. Tentant ce livre ! J'ai beaucoup aimé Le juge d'Egypte et il est sûr que je relirai cet auteur bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ^^ j'entends parler en bien de ce livre quand la discussion tourne autour de Jacq. Oui c'est un très bon auteur ^^ ce livre est un des meilleurs que j’ai lu jusqu'à présent de lui ^^

      Supprimer
  2. Oh j'ai déniché ta chronique avant que tu ne la mette sur le Challenge!!!;)
    Super j'adore!!!Jacq va être un incontournable de ce trimestre!!!!Merci à toi pour cet avis!!!Et jolie première lecture pour mon petit Challenge Automne Pharaonique! Je me note bien ce titre et cette duologie!!!;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Je te remercie beaucoup Stelphique, mais ce livre je l'ai en lu en Août (oui je suis très en retard *-*) alors, je ne pense pas que je puisse le compter dans le challenge, par contre, le tome 2 est prévu :D

      Des bises

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de rester courtois et de respecter les règles habituelles de langage (pas de SMS, ...)

Posts les plus consultés de ce blog

Un blog sans empreinte écologique !

Avis : le Berceau de la Sève

Avis : Les gardiens de l'ordre sacré